Le Guide du CBD France
Waaps est un guide de questions réponses au sujet du CBD, nous avons regroupés toutes les informations des meilleurs sources pour vous offrir toutes les informations a propos du CBD. Trouvez facilement une réponse à votre question sur le CBD avec notre Guide
Qu'est ce que le CBD? Les bienfaits du CBD? Comment agit le CBD sur le corps? CBD: Mythes et Idées reçues Comment utiliser le CBD? Huile de CBD? Comment choisir son CBD? Comment doser son CBD? Le CBD pur est t'il meilleur? Les effets secondaires du CBD? Le CBD est t'il légal en France

CBD France Guide - Huile de CBD

cbd-france-huile-de-cbd-cbd-effet-cbd-shop-cbd-france-acheter-cbd-eliquide-cbd-liquide-cbd

Qu'est ce que le CBD?

Le cannabidiol, ou plus communément appelé le CBD, est une molécule organique que l’on retrouve dans le cannabis

Ce dernier possède plus d’une centaine de cannabinoïdes1 différents, dont le THC (tétrahydrocannabinol), célèbre pour ses effets psychotropes, et le CBD qui fait également de plus en plus parler de lui. Depuis sa découverte en 1963, le cannabidiol fait l’objet de nombreuses études et ses vertus thérapeutiques ont déjà été prouvées par des médecins et scientifiques du monde entier. Le CBD est aujourd’hui reconnu pour ses effets relaxants et a surtout l’avantage d’être une substance non toxique et qui ne présente pas de risques d’addiction.

À la différence du THC, bien que lui aussi connu pour ses propriétés thérapeutiques, le CBD n’a pas les mêmes actions psychoactives que le THC et permet donc au consommateur de se détendre sans avoir la sensation de « planer » et ainsi éviter les éventuelles angoisses qui peuvent être associées à la prise de THC. Le CBD peut d’ailleurs diminuer les effets psychotropes du THC, en fonction de la concentration de chaque molécule dans le produit consommé. On comprend donc l’engouement pour le CBD dans le cadre médical car il présente de nombreuses vertus pour la santé en mettant de côté les effets « planants » que l’on associe au cannabis.

cbd-france-huile-de-cbd-cbd-effet-cbd-shop-cbd-france-acheter-cbd-eliquide-cbd-liquide-cbd

Quels sont les bienfaits du CBD ?

De plus en plus de personnes sont à la recherche d’alternatives efficaces aux produits pharmaceutiques, qui présentent parfois des effets secondaires importants, et se tournent vers une médecine plus naturelle.

C’est dans ce contexte que le CBD a gagné en popularité et est devenu pour certains une option séduisante. En effet, les bienfaits du CBD sont très nombreux et permettent notamment de soulager des douleurs chroniques, l’anxiété, la dépression mais aussi de lutter contre certaines maladies. En voici quelques exemples :

  • Maladies auto-immunes (inflammation, arthrose rhumatoïde etc.)
  • Maladies neurologiques (Alzheimer, Parkinson, épilepsie etc.
  • Problèmes de métabolisme (diabète et obésité)
  • Maladies neuropsychiatriques (autisme, trouble du déficit de l’attention, stress post traumatiques etc.)
  • Maladies cardiovasculaires
  • Fibromyalgie
  • Problèmes dermatologiques (acné, psoriasis etc.)

Cette liste, non-exhaustive, est déjà longue et ne cesse de s’allonger grâce aux recherches des médecins et scientifiques. Le CBD aide principalement à calmer les douleurs musculaires et neuropathiques qui sont des symptômes difficiles à traiter avec les produits pharmaceutiques classiques. Le cannabidiol peut par exemple faire des miracles pour soulager les patients atteints de fibromyalgie, une maladie mal reconnue et dont le traitement reste difficile. A noter que de nombreuses recherches sont également en cours pour étudier les bienfaits du CBD contre le cancer.

cbd-france-huile-de-cbd-cbd-effet-cbd-shop-cbd-france-acheter-cbd-eliquide-cbd-liquide-cbd

Comment le CBD agit-il sur le corps?

De nombreux questionnements existent encore sur les mécanismes de fonctionnement précis du CBD dans le corps humain. Les recherches sur le cannabis ont permis la découverte du système endocannabinoïde (SEC) qui est composé de récepteurs cellulaires, de protéines et de molécules qui se trouvent dans notre organisme.

D’autres études scientifiques sont encore nécessaires pour découvrir et comprendre l’étendue des fonctions du SEC. Nous savons qu’il existe une centaine de cannabinoïdes dans le cannabis mais il faut savoir que l’on en trouve également dans notre organisme, sécrétés par notre propre corps : les cannabinoïdes endogènes.

Ces endocannabinoïdes expliquent la présence de récepteurs cannabinoïdes dans le corps de tout être humain. Bien que l’on ne connaisse pas encore parfaitement les mécanismes liés à ces cannabinoïdes endogènes, on connait davantage le rôle des récepteurs dans notre corps.

Le CBD agit sur notre corps en se fixant à des récepteurs à la surface des cellules, initiant ainsi certaines réponses physiologiques. Dans le cas du système endocannabinoïde humain, deux types de récepteurs ont été identifiés : les CB1 et CB2. Le CB1 réside dans le système nerveux central (nerfs du cerveau et de la moelle épinière); et le CB2 dans le système nerveux périphérique, qui se compose de nerfs situés dans le reste du corps (permettant au cerveau de communiquer avec ces zones), ainsi que les systèmes digestif et immunitaire. À ce jour, les scientifiques distinguent deux grands types d’endocannabinoïdes. D’une part l’anandamide (AEA), un neurotransmetteur qui participe, entre autres, à la régulation de l’appétit, de l’humeur, de la mémoire, du sommeil et d’autre part le 2 AG (2-arachidonoylglycérol)

Le THC, qui possède les mêmes propriétés que l’AEA, se fixe principalement sur le CB1 dans le système nerveux central, ce qui explique ses effets psychoactifs. De son côté, le CBD n’a que peu d’impact sur les récepteurs CB1 et CB2 car il ne peut parfaitement se fixer à eux. Il n’a donc pas d’influence sur les fonctions du cerveau et ne modifie pas l’état psychique. D’ailleurs, le cannabidiol diminue même les effets psychotropes activés par le THC.

Cependant, le CBD a des affinités avec beaucoup d’autres récepteurs dans l’organisme ; les principaux étant la sérotonine, l’anandamide et l’adénosine. La sérotonine est un neurotransmetteur qui participe notamment à la gestion des humeurs et des sensations de bien-être et bonheur. Elle est d’ailleurs surnommée « l’hormone du bonheur ». En se fixant sur ces récepteurs, le CBD procure ainsi une sensation d’apaisement. La sérotonine est également liée à d’autres processus comme par exemple celui de la perception de la douleur, de l’anxiété ou encore de l’appétit et apporte ainsi un effet anxiolytique.

Le CBD se lie aussi l’anandamide, un endocannabinoïde produit par l’organisme, dont le mécanisme d’action est multiple. Il a des fonctions analgésiques et intervient dans le système de récompense, qui est modifié en cas de comportements addictifs. Le CBD serait donc également utile pour lutter contre l’addiction.

Enfin, le cannabidiol active aussi les récepteurs d’adénosine en augmentant leur concentration dans le corps, ce qui entraîne un effet anti-inflammatoire et anti-anxiété. Il agit ainsi à la manière d’un anxiolytique.

Il existe bien d’autres exemples des actions du CBD sur notre organisme. Par exemple, le CBD pourrait bloquer l’activité du GPR55, qui participe à la progression du cancer et ainsi apporter des effets anti-tumeurs, pour certains types de cancers. En se liant avec le récepteur TRPV1, il agit dans la régulation de la température corporelle et de la perception de la douleur.

Les recherches continuent pour tenter de mieux appréhender les mécanismes d’action du CBD et peut-être faire de nouvelles découvertes quant à ses bienfaits.

cbd-france-huile-de-cbd-cbd-effet-cbd-shop-cbd-france-acheter-cbd-eliquide-cbd-liquide-cbd

CBD & THC : mythes et idées reçues

Parmi les nombreux cannabinoïdes différents qui existent dans le cannabis, le THC est certainement le plus connu des consommateurs mais le CBD commence peu à peu à s’imposer. Cette notoriété croissante s’accompagne cependant d’un certain nombre d’idées reçues et d’informations erronées. Parmi les plus fréquentes :

• « Le CBD est purement médical et le THC récréatif» Le THC est un composant dit « psychoactif » qui peut modifier l’humeur et transformer le comportement, ou, en d’autres termes, qui rend « high ». Le CBD, lui, ne fait pas « planer », ce qui explique son orientation plus médicale. Cependant, il n’est pas tout à fait correct de classer le CBD et le THC dans des catégories fermées,

respectivement « médicales » et « récréatives ». Tout d’abord, le CBD n’est pas totalement dénué d’effets psychoactifs car il génère tout de même une sensation d’apaisement, à l’instar d’un sédatif. Mais surtout, le THC possède également diverses propriétés thérapeutiques. Une étude a par exemple prouvé les bienfaits du tétrahydrocannabinol pour lutter contre la maladie d’Alzheimer car il inhiberait la formation de la protéine beta-amyloïde, responsable de la démence liée à cette maladie. Le THC est également reconnu pour lutter contre les nausées et stimuler l’appétit.

• « La molécule seule est plus efficace que la plante » Le cannabis contient de nombreux composés différents, les cannabinoïdes bien sûr, mais aussi les flavonoïdes1, les terpènes2 etc. Chacun de ces éléments présentent des vertus spécifiques et travaillent en harmonie pour de meilleurs résultats.

• « Le CBD n’est pas psychoactif » Le CBD n’est pas une substance dite « enivrante » mais il n’est pas complètement vrai de dire qu’il ne s’agit pas d’un psychoactif. Si nous prenons l’exemple d’une personne atteinte de dépression qui, grâce à la consommation de CBD, éprouve une sensation de bien-être qu’elle avait oubliée depuis longtemps ; il est clair que le CBD peut effectivement altérer les humeurs. Même si le CBD ne provoque pas la sensation d’être « high » comme le THD, il impacte bel et bien la psyché de manière positive mais n’altère pas les capacités cognitives.

• « Le CBD est soporifique » Il est vrai que de très fortes doses de CBD peuvent créer des somnolences mais ce n’est pas un sédatif. Au contraire, des doses modérées peuvent être énergisantes et permettre une meilleure concentration. La sensation de fatigue engendrée par certains produits à base de CBD serait plutôt liée à la présence de myrcène, un terpène aux effets sédatifs.

• « Le CBD se voit sur un test de dépistage » En réalité, les tests de dépistage visent surtout à dépister des traces de THC, substance illégale en France, principalement pour ses effets psychoactifs reconnus. Le CBD ne fait pas partie des substances interdites et en France et les produits à base de CBD contiennent légalement moins de 0,2% de THC.

• « Le CBD n’a aucun effet secondaire » Bien que très limités, les produits à base de CBD peuvent bel et bien engendrer des effets secondaires tels que des nausées, somnolences, anxiété… Mais ces effets sont généralement beaucoup plus légers que ceux engendrés par certains médicaments, comme ceux utilisés par exemple pour l'épilepsie, et pour laquelle le CBD a prouvé son efficacité.

• « Le CBD peut tout soigner » Beaucoup de personnes considèrent le CBD comme un remède miracle. Il est vrai que les propriétés thérapeutiques du CBD sont nombreuses et permettent de traiter divers symptômes et maladies, mais ce n’est pas non plus de la magie ! Dans tous les cas, il est toujours recommandé de bien se renseigner et de consulter votre médecin avant d’entamer un traitement thérapeutique à base de CBD.

cbd-france-huile-de-cbd-cbd-effet-cbd-shop-cbd-france-acheter-cbd-eliquide-cbd-liquide-cbd

Quelle est la meilleure façon de prendre du CBD

Il existe de nombreuses façons de consommer du CBD et avant de se lancer dans le choix du produit, il est judicieux de bien se renseigner sur les avantages et inconvénients de chaque type de consommation. Il faut bien sûr garder à l’esprit que chaque personne est différente et que nous ne répondons pas tous de la même manière aux effet des cannabinoïdes. Zoom sur les méthodes de consommation les plus répandues :

• Sous forme d’huile, en ajoutant quelques gouttes à un aliment ou une boisson, ou tout simplement sous la langue pour un effet plus rapide. Si vous choisissez de déposer les gouttes directement sous votre langue,

il est recommandé d’attendre au moins une minute avant d’avaler pour éviter des problèmes d’ingestion. En effet, si vous avalez immédiatement l’huile, le corps traitera l’information comme il traite un aliment et cela peut amoindrir les effets attendus. De cette manière, certaines personnes peuvent être amenées à penser que le produit n’a pas fonctionné et prendre une nouvelle dose, ce qui peut finalement entraîner une dose excessive. Il est important de vérifier que ces produits indiquent bien la dose de cannabinoïdes par ml. • Déclenchement : Entre 15 minutes et 1 heure • Dose : De 2,5 à 5 mg est la dose standard pour commencer • Diffusion : Absorbé dans le système sanguin et diffusé de manière égale dans le corps • Durée : 6 à 8 heures

• Sous forme de capsules à ingérer. La capsule se dissout dans l’estomac et permet une absorption aisée du CBD. Il faut compter environ 1h pour ressentir les premiers effets lorsque la capsule est prise à jeun, sinon jusqu’à 2 ou 3 heures maximum. Il est donc conseillé de ne pas reprendre une seconde dose pendant au moins 3 heures après la première ingestion. L’effet durable des produits comestibles à base de CBD les rend particulièrement adaptés à de nombreuses maladies chroniques. • Déclenchement : 1 à 2 heures • Dose : Pour ce type de produit, le dosage commence à 5mg et jusqu’à 100mg • Diffusion : Absorbé par l’intestin et modifié dans le foie, il se diffuse par la suite de manière assez égale dans le corps • Durée : Les effets psychoactifs peuvent durer jusqu’à 6h, les autres jusqu’à 12h

• Sous forme de e-liquide dans une cigarette électronique. Absorbé par les poumons, le CBD passe très rapidement dans le sang (plus vite que dans le cas d’une ingestion), c’est la méthode d’administration la plus rapide. Avec cette méthode, les premiers effets apparaissent très rapidement et s’estompent au bout de 2 à 3 heures seulement. C’est une méthode idéale pour calmer des douleurs aigues. Cela permet également de pouvoir ajuster le dosage de manière assez simple. • Déclenchement : De quelques secondes à quelques minutes • Dose : Une simple inhalation est parfois nécessaire • Diffusion : Agit directement sur les poumons puis sur le cœur et le cerveau et enfin se diffuse dans tout le corps • Durée : De 2 à 3 heures

Il existe bien d’autres manière de consommer le CBD comme, par exemple, sous forme de produits cosmétiques. Cette utilisation du CBD permet surtout de traiter des problèmes localisés (douleurs aux articulations, acné, maladies de la peau, etc.), en complément des produits classiques. Par ce biais, le CBD agit efficacement sur les problèmes de peau sans passer dans le sang. Le CBD peut également se consommer sous forme de chewing-gum, une méthode appréciée pour son côté simple et pratique. Libre à chacun de choisir la méthode qui lui paraît être la plus adaptée à ses besoins et la plus agréable.

cbd-france-huile-de-cbd-cbd-effet-cbd-shop-cbd-france-acheter-cbd-eliquide-cbd-liquide-cbd

Comment bien choisir son produit CBD?

Que vous consommiez du CBD à des fins récréatives ou dans un cadre thérapeutique, il est important de sélectionner des produits de qualités. Il est notamment primordial de connaître la provenance et la composition exacte du cannabinoïde car c’est la garantie d’une bonne qualité.

Cela vous aidera à choisir le bon produit, adapté à vous et à vos besoins. Gardez donc à l’esprit qu’un produit contenant du cannabidiol doit obligatoirement mentionner le taux de CBD et de THC présent (afin de vérifier également que le taux de THC est bien conforme à la réglementation en vigueur de votre pays).

Le marché des produits contenant du CBD est en pleine expansion et il existe aujourd’hui un très large choix de produits de qualité mais il convient de rester vigilant car il y en a également dont la provenance est inconnue ou qui peuvent être coupés avec d’autres matières premières. En cas de doutes sur la qualité du produit ou tout simplement sur le type de produit le mieux adapté à votre situation, n’hésitez pas à contacter directement l’entreprise concernée.

Huile de CBD, e-liquides CBD, gélules CBD… Chacun peut trouver l’option la mieux adaptée à ses envies et à ses besoins parmi les nombreuses possibilités, mais cela peut demander un peu « d’expérimentation » au début. Il faut bien sûr aussi prendre en compte sa propre sensibilité et ses habitudes de consommation pour profiter de la meilleure expérience possible.

cbd-france-huile-de-cbd-cbd-effet-cbd-shop-cbd-france-acheter-cbd-eliquide-cbd-liquide-cbd

Comment doser son CBD?

Ces dernières années, nous avons assisté à l’apparition de nombreux nouveaux produits : huile de cannabis, produits non intoxicants à base de CBD qui ont transformé la vision du cannabis et le milieu thérapeutique

Les vertus thérapeutiques du CBD, notamment, ne sont plus à prouver. L’enjeu aujourd’hui serait plutôt de savoir comment optimiser sa consommation, ce qui peut être un défi pour les médecins comme pour les patients dans le cadre d’un traitement médicinal. En effet, il n’existe pas vraiment de guide concernant le dosage du CBD car cela dépend beaucoup des besoins et habitudes de chacun, il n’y a ainsi pas vraiment de dose « correcte ». Alors, comment s’y retrouver ?

De manière générale, il existe trois types de cannabis et de produits à base de résine de cannabis : - Type 1 – dose de THC élevé, dose faible de CBD (variétés enivrantes) - Type 2 – doses équivalentes ou presque de THC et CBD (enivrants, mais pas autant que le Type 1) - Type 3 – dose de CBD élevé, faible dose de THC (non euphorique)

Ici, nous allons principalement nous pencher sur le type 3, à dominante CBD, qui est l’option qui permet d’atteindre les vertus thérapeutiques recherchées sans les effets « planants ». Il n’existe donc pas de dosage universel et cela dépend de beaucoup de facteurs différents en fonction de chaque personne comme par exemple la concentration de votre produit, votre poids, votre chimie corporelle et les bienfaits recherchés ou la gravité de ce que l’on souhaite améliorer. De plus, les récepteurs de notre système endocannabinoïde sont directement responsables des interactions avec le CBD. Or, ces récepteurs évoluent à mesure que notre organisme change tout au long de notre vie. Le dosage « optimal » de chacun peut donc aussi changer au fur et à mesure.

Il existe cependant quelques petits conseils simples à suivre pour débuter. Il est nécessaire d’estimer votre dosage en fonction de votre poids corporel, comme pour la plupart des substances actives, les personnes ayant plus de masse corporelle auront besoin de plus de CBD pour en ressentir les effets. De plus, le dosage de CBD doit aussi être évalué en fonction de ce que vous recherchez et de votre condition médicale si la consommation est dans un cadre thérapeutique. Il est évident que la quantité de CBD requise pour des maux de crâne ne sera pas la même que pour les douleurs aigues.

Dans tous les cas, il est recommandé de commencer par des microdoses ! Sont considérées comme microdoses, des dosages entre 0,5 à 20mg par jour selon le poids. En effet, de petites doses peuvent parfois être suffisantes pour atteindre les effets thérapeutiques recherchés. Il vaut mieux commencer doucement et augmenter petit à petit le dosage si nécessaire. Il faut aussi veiller à réguler les effets psychoactifs si l’on consomme des produits contenant du CBD à des fins thérapeutiques. La sensation enivrante du cannabis n’est pas forcément agréable pour tout le monde et il convient donc d’adapter le traitement à la sensibilité de chacun au THC.

Il ne faut pas oublier que le dosage va aussi dépendre de la méthode de consommation choisie. Il est important de noter que chaque corps réagit différemment au cannabis et a aussi une tolérance à différente. Il faut donc bien écouter son corps tout le long du traitement.

cbd-france-huile-de-cbd-cbd-effet-cbd-shop-cbd-france-acheter-cbd-eliquide-cbd-liquide-cbd

Le CBD pur est-il meilleur ?

Si vous vous intéressez un peu à la consommation de CBD, il est probable que vous ayez déjà rencontré les termes "CBD à spectre complet" et " CBD isolé".

Les isolats de CBD en sont la forme la plus élémentaire, ils contiennent un niveau élevé de CBD pur et isolé, et rien d’autre. En d'autres termes, l’extrait est séparé de toutes autres substances présentes dans un extrait de spectre complet et ne contient donc aucun autre cannabinoïde, terpènes etc. À l’inverse, les produits CBD à spectre complet contiennent une gamme complète de cannabinoïdes et de tous les autres composés chimiques présents dans le cannabis comme des acides gras, acides aminés, chlorophylle et les terpènes. Dans le cas du spectre complet, c’est bien l’extrait entier qui est transformé.

Intéressons-nous à une étude de 2015, publiée au Centre Lautenberg d’immunologie générale et tumorale de Jérusalem, qui compare l’efficacité des isolats de cannabinoïdes aux extraits de plantes entières. Cette recherche conclue que l’extrait à spectre complet s’est révélé beaucoup plus efficace que les solutions de CBD isolés pour soulager l’inflammation et la sensation de douleur. Pour cette étude, les chercheurs ont administré les deux types d'extraits à des souris pour en mesurer les effets anti-inflammatoires et anti-nociceptifs (réduisant la sensibilité à la douleur). Dans le cas du CBD isolé, les résultats montrent que ses effets s’intensifient en même temps que la dose est augmentée jusqu’à un certain point seulement. Au-delà de ce point, c’est l’effet inverse, les effets diminuent alors même que la dose augmente. À l’inverse, l’extrait de CBD à spectre complet montre un clair rapport entre la dose et les effets. Les effets continuent de s’intensifier à mesure que la dose augmente.

Le CBD serait donc plus efficace lorsqu’il travaille en synergie avec tous les autres composants du chanvre, c’est ce qu’on appelle « l’effet d’entourage ». Tous les composés naturels de la plante travaillent ensemble pour produire des effets plus puissants que ceux produits isolément. Dans ce cas précis, l'efficacité du CBD pourrait en réalité être accrue lorsqu'elle est combinée avec d'autres éléments de la plante, comme les terpènes par exemple. En effet, il a été prouvé que différents types de terpènes augmentent les effets antioxydants et anxiolytiques du CBD. La synergie est un phénomène bien connu en chimie et très fréquent dans les médicaments à base de plantes.

De façon générale, les deux types d’extraits possèdent chacun leurs propres avantages et il ne s'agit pas tant de savoir lequel est le meilleur ou le pire. Cela dépend vraiment de tout un chacun, en fonction des besoins et envies.

cbd-france-huile-de-cbd-cbd-effet-cbd-shop-cbd-france-acheter-cbd-eliquide-cbd-liquide-cbd

Existent-ils des effets secondaires indésirables

Il peut exister d’éventuels effets secondaires, en général plutôt modérés, liés à la consommation de produits contenant du CBD comme par exemple des somnolences, anxiété, sensation de bouche sèche, nausées, perte d’appétit.

Ces effets secondaires varient d’une personne à l’autre et s’améliorent généralement en réduisant les doses puis disparaissent complètement en arrêtant la prise du produit. Il est également déconseillé aux femmes enceintes ou allaitant de consommer des produits à base de CBD. En effet, une étude a prouvé que cela pouvait engendrer des risques pour le développement du bébé.

Les effets secondaires peuvent être le résultat d’interactions avec la prise de certains médicaments, dont quelques-uns utilisés dans le traitement de l'épilepsie. En effet, le CBD inhibe une enzyme appelée cytochrome P450 (CYP450), qui est présente dans certains médicaments. Dans ces cas-là, le cannabidiol peut soit atténuer l'efficacité des médicaments, soit en augmenter la toxicité.

Les éventuelles interactions médicamenteuses avec le CBD comprennent:

  • Médicaments anti arythmiques (quinidine)
  • Médicaments antipsychotiques comme Orap (pimozide)
  • Antidépresseurs atypiques comme Remeron (mirtazapine)
  • Médicaments contre la migraine comme l'Ergomar (ergotamine)
  • Analgésiques opioïdes comme Duragesic
  • Anticonvulsivants comme Tegretol (carbamazépine) et Trileptal (oxcarbazépine)
  • Médicaments antifongiques comme Nizoral (kétoconazole) et Vfend (voriconazole)
  • Sédatifs aux benzodiazépines comme Klonopin (clonazépam) et Halcion (triazolam)
  • Médicaments immunosuppresseurs comme Sandimmune (cyclosporine)
  • Antibiotiques macrolides comme la clarithromycine et la télithromycine
  • Médicaments à base de rifampicine utilisés pour traiter la tuberculose

Certaines interactions peuvent nécessiter un changement de médicaments ou une adaptation du traitement mais dans la plupart des cas, il s’agit d’interactions bégnines et aucun changement n’est nécessaire. Cependant, il vaut mieux être vigilant et informer votre médecin si vous suivez déjà un traitement médical. Comme pour toute consommation de substance active, il est de toute façon préconisé d’être attentif aux réactions de votre organisme pour adapter les quantités si nécessaire. Les effets du CBD sont en effet très variables d’une personne à l’autre.

Contactez nous!

N'hesitez pas à nous contacter à l'aide de notre formulaire pour toutes questions concernant le CBD ou une demande particulière, nous vous repondrons dans les plus brefs délais!